Doit-on déclarer une femme de ménage pour le repassage ?

Que les choses soient bien claires : il est obligatoire de déclarer toute personne qui travaille pour vous, que ce soit pour faire du ou du ou n’importe quel autre travail. Si vous ne déclarez pas votre femme de , vous pouvez encourir des peines importantes d’un point de vue pénal : de fortes amendes (jusqu’à 45 000 euros) et des peines de prison ( jusqu’à 3 ans).

 

Il est vrai que les contrôles sont rares et c’est pourquoi, nous allons encore préciser quelques points pour vous convaincre, si ce n’est déjà fait, que vous avez tout à gagner en déclarant votre , que ce soit pour du repassage ou non. Il en va également de l’intérêt de votre employée. En effet, celle-ci, n’étant pas déclarée ne bénéficie pas de couvertures médicales en cas de maladie ; et en cas d’accident du travail, ne sera pas indemnisée. De plus, elle ne cotise pas pour la retraite.  Revenons justement sur l’exemple de l’accident du travail – évidemment, souhaitons que cela n’arrive pas – mais admettons que votre se brûle en faisant du repassage. Dans le cas où votre employée est déclarée, la sécurité sociale prendra le relais sans problème ; dans le cas contraire, votre aura intérêt à ne pas se retourner contre vous et porter plainte au prud’hommes. Non seulement, vous serez systématiquement considéré comme responsable et vous devrez verser des indemnités conséquentes, mais en plus vous serez poursuivie pour non respect de la loi : que des soucis en perspective.

 

Il est donc non seulement obligatoire de déclarer votre femme de ménage, mais surtout réellement conseillé de le faire, car cela protège les deux parties : l’employeur et la femme de ménage. Nous avons suffisamment agité le bâton, maintenant parlons un peu de la carotte : même si vous n’employez votre femme de ménage que quelques heures par semaine pour le repassage ou pour toute autre tâche domestique, il y a un réel avantage financier pour les personnes qui déclarent leurs employées de maison.

 

Une réduction fiscale est, en effet, octroyée à toute personne qui embauche quelqu’un à domicile, donc cela concerne parfaitement les femmes de ménage. Cette réduction correspond à 50 % de vos dépenses annuelles. Notez toutefois que le plafond des dépenses déclarées autorisé est de 12 000 €, mais cela laisse suffisamment de marge dans la majorité des cas. Ainsi, une femme de ménage déclarée vous coûtera moins cher qu’une femme de ménage non déclarée.

Mots clés: , , , , ,

Commenter ?