Le ménage par nos femmes de ménage (tarifs et domiciles)

Il est évident que lorsqu’on choisit une femme de ménage pour l’entretien de son domicile, deux critères importent principalement : les compétences et le tarif. Concernant les compétences, seul le temps peut montrer qu’une femme de ménage vaut le coup ou non. En effet, la qualité du travail se juge sur la durée. Par contre, le tarif est un indicateur certain dès l’embauche.

 

Sinon, il s’agit de faire le point sur le tarif d’une aide à domicile et plus particulièrement d’une femme de ménage. Nous ne parlerons pas des tarifs dits «              au black » qui sont l’expression de pratiques illégales, seulement pour souligner le fait que si vous employez une femme de ménage à domicile, vous devez la déclarer d’une façon ou d’une autre.

 

La première méthode est de faire une déclaration nominative simplifiée. Vous devez, en tant que patron, vous inscrire à l’URSAFF correspondant au lieu de votre domicile, sans oublier également de vous inscrire à la Caisse d’Assurance Maladie du lieu de résidence de votre femme de ménage à domicile. Ce procédé nécessite un certain nombre de démarches. Au niveau du tarif net, il existe une grille salariale qui permet d’évaluer le salaire minimum en fonction du niveau de qualification et de l’ancienneté. Évidemment, vous pouvez être plus généreux ! En général, il convient de rémunérer votre femme de ménage à domicile entre 8 et 10 euros net de l’heure, ce qui correspond à une fourchette de 14 à 16 € environ.

 

L’autre solution légale est d’utiliser le CESU ou Chèque Emploi Service Universel. Ce sont les organismes qui s’occupent de la gestion de CESU qui calculeront vos cotisations. La manière de procéder est assez simple : vous vous inscrivez sur Internet en tant qu’employeur, vous inscrivez ensuite votre employée dans votre compte. Lors du paiement, vous avez le choix de régler, soit par chèque domicile, soit par e-cesu (un nouveau moyen de paiement électronique qui verse le montant directement sur le compte CESU de votre employée à domicile). Votre employée peut demander à convertir son montant CESU à tout moment en euros. La dernière étape consiste à déclarer le montant que vous avez payé à votre employée, la caisse de CESU calculera ensuite vos cotisations qui vous seront directement prélevées. L’avantage du CESU est que vous n’avez qu’un seul interlocuteur. Quant au tarif, il faut le négocier avec votre femme de ménage, la base est toujours entre 8,5 et 10 € net.

Mots clés: , , , , ,

Repassage de nos femmes de ménage (tarif et domicile)

Le repassage, la plupart d’entre nous le font volontiers faire par la femme de ménage qui travaille à domicile. Cependant, il est important de savoir que dans la majorité des cas, le repassage n’est pas considéré comme une tâche habituelle du ménage traditionnel. C’est une des raisons pour lesquelles  il est important de préciser dès l’embauche de votre employée de maison, qui aura en charge la propreté de votre domicile, quels sont les travaux compris et ceux non prévus.

 

Si le repassage est prévu, le tarif sera donc celui auquel vous payez déjà votre femme de ménage. Par contre, dans les autres cas, comment s’y prendre ? Si vous avez déjà une femme de ménage à domicile, le plus simple est de voir avec elle ce qui est possible de faire. Soit elle reste plus longtemps, mais certaines personnes proposent d’emmener le linge à leur domicile. C’est à vous de voir quelle est la solution la plus simple. Concernant le tarif, vous avez le choix : à l’heure, au poids ou à la corbeille. Il est vrai que tout le monde ne prend pas forcément le même temps pour repasser et ainsi, un tarif horaire est assez risqué. Le plus simple et de se mettre d’accord sur une quantité raisonnable pour une heure de travail. Si vous estimez qu’une corbeille ou que 10 kilos peuvent être faits en une heure, alors appliquez le tarif horaire par corbeille, par exemple. Il est assez difficile de définir la vitesse réelle d’une femme de ménage concernant le repassage, d’autant plus que cela dépend évidemment du type de linge à faire :  Par exemple, si votre linge ne comporte que des draps et des chemises, le repassage sera bien évidemment beaucoup plus long qu’avec la même quantité de vêtements constituée de t-shirts et de jeans.

 

Il convient donc de discuter avec votre employée sur la difficulté réelle des tâches demandées pour définir la durée totale du repassage. Nous vous conseillons ensuite d’appliquer un tarif horaire toutes charges comprises ou avec un Chèque Emploi Service Universel (CESU) qui se situe dans une fourchette de 13 à 15 € de l’heure.

 

L’autre solution est de faire appel à une entreprise spécialisée, soit à un pressing dans lesquels les tarifs sont élevés, mais dont les services conviennent parfaitement pour des vêtements sensibles tels que les robes de soirées ou les costumes ; soit à une société qui embauche du personnel qui peut se déplacer à domicile pour le repassage. Dans ce cas, en général, le tarif est assez conséquent et peut atteindre 26 € de l’heure. A réfléchir !

Mots clés: , , , , ,

Avantages fiscaux femme de ménage (tarif et domicile)

Il n’est pas toujours si simple de connaître les tarifs réels d’une femme de ménage pour un travail à domicile. Déjà, dans un premier temps, il faut prendre en considération le statut de votre employée  de maison.

 

Si vous faites appel à une société spécialisée dans le ménage à domicile, dans ce cas, la femme de ménage est l’employée de cette société et non la votre. Cela change certaines choses. Au niveau du tarif, il faut prévoir entre 16 et 26 euros de l’heure. Sachez pourtant que 16 € de l’heure est un tarif qui amène à se poser des questions sur la qualité alors que 26 euros est bien trop élevé. Il existe une aide de l’Etat, mais qui s’applique sur la TVA et n’est donc pas directement visible. En effet, si un particulier fait appel aux services d’une société de ménage à domicile, la TVA est de 5,5 %.

 

Par contre, si vous êtes l’employeur direct du personnel qui travaille à votre domicile, vous pouvez bénéficier d’aides beaucoup plus conséquentes. Il existe, en effet, un système de déduction fiscale pour l’embauche d’un travailleur à domicile. Bien entendu, cela concerne les femmes de ménage,  mais aussi la garde d’enfant, l’aide à domicile, l’emploi d’un jardinier ou d’un cuisinier … D’une manière générale, la déduction correspond à 50 % du montant des dépenses totales de l’embauche à domicile. Cependant, le plafond maximum pour un couple est de 12 000 euros. Cette limite peut être augmentée en fonction de certaines conditions (nombre d’enfants, handicap, etc.). Pour faire simple, si vous dépensez 12 000 euros ou plus chaque année pour l’embauche d’une femme de ménage à domicile, vous bénéficierez d’un crédit d’impôt de 6000 €.

 

Concernant les tarifs d’une femme de ménage, dans le cas où vous êtes l’employeur, c’est beaucoup plus clair. Vous devez respecter un barème défini par l’Etat que vous trouverez dans une grille salariale spécifique. Le tarif varie donc selon les années d’ancienneté et le niveau de qualification de votre femme de ménage qui s’occupe de votre domicile. Pour faire simple, si la personne travaille depuis moins de trois ans chez vous et que son niveau de qualification est le plus faible : niveau I, le tarif est de 8,51 € par heure. Par contre, en tant que patron, vous êtes tenu à des charges fixes de 5,57 €. Le tarif total est donc de 14,39 €. Si votre femme de ménage à domicile travaille depuis plus de 10 ans et qu’elle dispose du niveau de qualification maximum, alors le tarif prévu est de 10,34 € auquel il ne faut pas oublier d’ajouter les charges, soit un tarif total de 15,91 € par heure

Mots clés: , , , , ,